514 249-3078
514 249-3078

PREMIER PRÊT HYPOTHÉCAIRE : AVEZ-VOUS PENSÉ À TOUT ?

Vendredi, 24 août 2018


 
 
 


Si l'achat d'une première habitation représente souvent un investissement des plus importants, pour les premiers acheteurs, il s'avère également être la somme d'argent la plus importante qu'ils auront à emprunter à ce jour. Mieux vaut donc avoir tout prévu.

Avant même de commencer à visiter des propriétés, assurez-vous d’être bien préparé et d’avoir considéré l’ensemble des implications financières qu’une telle transaction impose.

Connaitre sa capacité d’emprunt

Afin d’éviter d’entreprendre des démarches inutiles et de perdre votre temps, il est primordial de connaitre la somme maximale du prêt que vous serez en mesure d’obtenir en fonction de votre faculté de remboursement. Son calcul est donc étroitement lié à votre situation financière au moment où vous effectuerez vos démarches.

Certes, il existe plusieurs simulateurs et calculatrices en ligne qui vous permettront d’avoir une bonne idée de votre capacité d’emprunt. Néanmoins, comme ces applications ne prennent pas en considération l’ensemble de votre situation financière, mieux vaut obtenir l’avis d’un professionnel, faute de quoi vous pourriez avoir de bien mauvaises surprises. Afin d’éviter tout désagrément, rien ne vaut la préqualification hypothécaire. Cette étape vise essentiellement à déterminer le montant maximal qu’un prêteur sera prêt à vous accorder pour le financement de votre propriété. Ainsi, vous pourrez non seulement économiser temps et argent, mais aussi profiter de nombreux avantages.

En savoir plus sur l’importance de la préqualification hypothécaire

Par ailleurs, puisqu’un achat immobilier implique de nombreux frais divers tels que la taxes de mutation, les frais de notaire et tous autres frais reliés à l’entretien de la propriété, il est fortement déconseillé d’utiliser le maximum de sa capacité d’emprunt. Il est préférable de conserver une certaine marge de manœuvre dans votre budget afin de pallier aux imprévus ou de pourvoir aux projets futurs.

Déterminer le montant de la mise de fonds

La mise de fonds correspond au montant que vous devrez verser vous-même pour l’achat de votre propriété. Celle-ci est déduite du prix d’achat et c’est votre hypothèque qui en couvrira le solde. Le montant minimum que vous devrez acquitter en guise de mise de fonds dépend du prix d’achat de la propriété en question.

Montant minimum de la mise de fonds selon le prix d’achat
  • 500 000 $ ou moins : 5 % du prix d’achat
  • 500 000 $ à 999 999 $ : 5 % de la première tranche de 500 000 $ du prix d’achat & 10 % du reste du prix d’achat qui dépasse la première tranche de 500 000 $
  • 1 million ou plus : 20 % du prix d’achat
Si votre mise de fonds est inférieure à 20%, vous devrez normalement vous procurer une assurance prêt hypothécaire de la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL). Cette prime variera entre 0,6% et 4,5% de la valeur de votre hypothèque et selon le pourcentage de votre mise de fonds. Vous pouvez acquitter votre prime en l’ajoutant à votre prêt hypothécaire ou en versant le montant total à l’octroi du prêt.

Prévoir les frais connexes

Lors de votre demande de prêt hypothécaire, assurez-vous d’avoir prévu un minimum de 1.5% du prix d’achat afin de couvrir l’ensemble des frais de base reliés à votre transaction. D’ailleurs, certaines banques exigeront même d’obtenir la preuve d’une telle épargne.

Ces frais connexes incluent notamment les frais de notaire, d’inspection, de déménagement, l’ajustement des taxes municipales et les droits de mutation. 
 
Comprendre le régime d'accession à la propriété (RAP)
 
Le régime d'accession à la propriété (RAP) est un programme fédéral qui vous permet de retirer jusqu’à 25 000$ de vos régimes enregistrés d'épargne-retraite (REER) pour acheter une propriété. Vous aurez ensuite 15 ans pour rembourser la somme retirée de votre REER. Prendre note qu’en général, le retrait d'un REER est imposable, mais qu’il ne l'est pas dans le cadre de ce régime. 
 
Pour être admissible au RAP, vous devez : 
  • Être considéré comme un premier acheteur ;
  • Avoir une entente écrite prouvant l’achat d’une propriété (ex. : Promesse d’achat acceptée) ;
  • Avoir l'intention d'occuper la propriété en tant que résidence principale au cours de l’année suivant l’achat ; et
  • Remplir les conditions d’un retrait REER.
En savoir plus sur le RAP
 
Par ailleurs, si vous n’avez pas de REER, il vous est également possible de contracter un prêt REER pour ensuite pouvoir RAPer. Cela peut avoir certains avantages selon votre situation financière. En cas de doute, n’hésitez pas à communiquer avec un conseiller financier. 

PRÊT POUR VOTRE PREMIER PRÊT HYPOTHÉCAIRE ?

Afin d’éviter que votre rêve ne devienne votre pire cauchemar, assurez-vous d’avoir bien considéré l’ensemble des dépenses liées à l’achat d’une propriété, mais également à votre vie quotidienne. Soyez honnête dans vos démarches et soumettez tous les éléments qui constituent votre situation financière en toute transparence. N’hésitez pas à avoir recours à un courtier hypothécaire, il saura vous guider et s’assurer que rien n’est laissé au hasard.




CONTACT


Réal Giguère
Courtier immobilier et hypothécaire
7785, chemin de Chambly
Saint-Hubert, Québec  J3Y 5K2
Canada
 

Téléphone : 
514 249-3078
Télécopieur : 
450 653-0090